Les différentes maladies du bois

Le bois peut être touché par différentes maladies, certaines plus dangereuses que d’autres. Lorsque l’on parle de maladie du bois, on parle notamment des attaques des insectes et des champignons. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quelles sont les différentes maladies du bois auxquelles vous pouvez faire face.

Les insectes xylophages et les termites

Les insectes xylophages comportent différents insectes dont les capricornes, les lyctus ou encore les hespérophanes. Ces insectes se nourrissent de bois et apprécient notamment la charpente en particulier. C’est plus précisément la larve qui va se nourrir du bois pour se développer et creuser des galeries dans la charpente. Elle va alors détruire le bois, petit à petit, de l’intérieur.Pour cela des produits pour traiter le bois exsitent : http://www.adkalis.com/produits/traitement-insecticide/ Les termites provoquent aussi des dégâts importants à chaque passage. Elles se développent notamment en présence d’un fort taux d’humidité. Ce sont leurs déplacements qui vont notamment affaiblir le bois.

Les champignons et autres maladies du bois

Certains champignons se nourrissent également de bois. Ils se développent grâce à un fort taux d’humidité. C’est pour cette raison notamment que ces champignons sont surtout présents dans les combles, les caves, mais également dans le bois de charpente. Il existe de nombreux champignons, mais le plus connu reste le mérule. Il se développe fréquemment dans le bois humide où la température est comprise entre 18 et 30 degrés. La masse du champignon se développe ensuite en se nourrissant de l’humidité et cela engendre des dégâts, parfois irréversibles. Le bois va alors se fissurer et se casser. Cela peut notamment mettre en danger la structure de l’habitation et mettre ainsi en danger également toutes les personnes qui résident dans la maison.

Les traitements pour les maladies du bois

Il existe différents traitements pour les maladies du bois que ce soit à titre préventif ou curatif. Dans tous les cas, ces traitements doivent être réalisés par des professionnels. Généralement, le traitement a lieu par injection dans le bois.